Qu’est ce que le SI historique ?

Qu’est ce que le SI historique
Les directions informatiques se heurtent à de rudes épreuves avec l’arrivée du digital. Ils doivent se confronter à des défis comme générer de la valeur pour les métiers ou faire preuve d’agilité et d’efficacité ou encore trouver de l’innovation sans pour autant pouvoir augmenter les coûts, voire même les réduire.

A quoi sert le SI historique ?

Dresser une feuille de route pour les prochaines années serait bien un vrai casse-tête pour un DSI tant que les besoins sont toujours en augmentation et les contraintes de plus en plus pesantes. Parmi lesquels se trouve le choix sur la gestion de l’actif entre moderniser son SI historique ou développer des solutions digitales ou fiabiliser les applications back-office ou encore déployer la mobilité.

si-historique.jpg
Prenons l’exemple du parc de PC français, jusqu’à aujourd’hui  on en a recensé 20% sous Windows XP,  ce qui entraine des problèmes de sécurité et de compatibilité avec les nouveaux logiciel car son éditeur ne maintient plus ce système. Dans cet exemple, s’assurer de la solvabilité technologique ou de la capacité de l’écosystème informatique existant à accepter les transformations à venir s’avère un grand enjeu pour les DSI. Pour cela, il faut du SI historique bien robuste c’est-à-dire d’une obsolescence matérielle et logicielle limitée, d’une sécurité haut niveau, processus industrialisés ;  ainsi que de la gestion des ressources humaines disposant d’une organisation stable, des compétences solides et des prestataires fiables.
Investir sur le SI historique est indispensable pour 2 raisons, l’un car il sert à constituer l’outil principal de gestion de l’entreprise et l’autre raison c’est parce que le digital ne peut pas fonctionner sans un socle performant et des données de qualité.

Le SI historique est-il toujours d’actualité ?

Contrairement à ce qu’on croyait, investir sur le SI historique s’avère indispensable. Cet investissement doit en premier lieu servir à organiser la veille technologique, instaurer les capacités techniques utiles au développement des solutions digitales, procéder à l’évolution de l’architecture du SI historique en vue de son ouverture. L’objectif c’est de donner aux équipes le pouvoir  d’approfondir leur connaissance du marché, leur savoir faire sur le développement et la maintenance de solutions digitales ainsi que de s’améliorer du point de vue compétence sur les nouvelles technologies et architectures.

digital.jpg
Ainsi, même si les DSI se tournent petit à petit vers le digital, ils ne pourront pas se détourner de la modernisation de leur SI historique. Dans ce cas, ils devront aujourd’hui s’appuyer sur les offres matures des grands partenaires industriels par le biais des modèles outsourcing partiel ou total.

Author: Sabri

Share This Post On